15 janvier
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

15 janvier

Saint Paul de Thèbes, ermite (341) ; saint Jean le Calybite (Vème s.) ; saint Pansophos, martyr à Alexandrie (vers 240-251) ; saint Maur, abbé près d’Angers, disciple de saint Benoît (584) ; Saint Éloi de Lérins (VIème s.) ; saint Ablebert, évêque de Cambrai et d’Arras (645) ; sainte Tarcice, vierge à Rodez (vers 600) ; saint Malard, évêque de Chartres (vers 660) ; saint Bonnet, évêque de Clermont (71O) ; saints Procore de Ptchina (Xème s.) et Gabriel de Lesnovo (XIème s.) ; saint Gérasime, patriarche d’Alexandrie (1714) ; saint hiéromartyr Michel (Samsonov), prêtre (1942).

SAINT PAUL DE THÈBES

15 janvierAu temps où l’empereur Dèce (vers 250) faisait répandre à flots le sang des martyrs dans toutes les régions de l’Empire romain, vivait en Basse Thébaïde un jeune homme pieux, savant et orné de toutes sortes de vertus, que la mort de ses parents avait laissé à la tête d’une grande fortune. Pour échapper à la tempête de la persécution, il se retira dans une maison de campagne ; mais, bientôt, l’époux de sa sœur, désirant accaparer pour lui seul tout l’héritage familial, conçut le projet de livrer le jeune chrétien aux persécuteurs. Pris de crainte, Paul s’enfuit alors dans le désert, abandonnant ainsi tous ses biens derrière lui.

Après une longue marche, il parvint un jour au pied d’une montagne et découvrit une caverne merveilleusement située, cachée à la vue de tous, qui avait autrefois servi de repère à des faux-monnayeurs. Un vaste palmier y offrait ses fruits et son ombrage, et une source, l’eau claire nécessaire à la vie. Il s’installa donc dans ce petit paradis offert par Dieu, et y passa toute sa vie dans le silence et la prière.

Au bout de longues années (342), il vint à la pensée de saint Antoine le Grand, alors âgé de quatre-vingt-dix ans, que nul autre que lui n’avait mené sur la terre une vie si parfaitement consacrée à Dieu. La nuit suivante, il fut averti en songe qu’un autre ermite menait cette vie céleste, plus parfaitement que lui, dans un autre désert, et avait atteint l’âge de cent treize ans. Le vénérable vieillard prit sans retard son bâton et se mit en marche droit devant lui, en s’abandonnant à la Providence pour lui montrer la route. Il rencontra sur son chemin plusieurs animaux monstrueux, suscités par le démon, qui, réduits à l’impuissance par le signe de la Croix, lui indiquèrent la direction à suivre. Une louve le conduisit finalement jusqu’à la grotte, et il parvint, à force de prières et de supplications, à convaincre Paul d’ouvrir la porte.

Les deux vieillards échangèrent alors un saint baiser, se saluant tous les deux par leurs propres noms. Ils rendirent grâce à Dieu d’avoir permis cette rencontre et, s’étant assis, Paul, qui n’avait pas parlé aux hommes depuis quatre-vingt-dix ans, demanda à Antoine comment allait le monde, si l’idolâtrie et la persécution y régnaient toujours. Au cours de l’entretien un corbeau vint soudain voleter au-dessus d’eux et posa à leurs pieds un pain frais tout entier. Paul dit à son visiteur : « Admire la bonté de Dieu. Voilà soixante-dix ans que Dieu m’envoie par ce corbeau, chaque jour, une moitié de pain pour ma nourriture, et, aujourd’hui, à ton arrivée, le Seigneur a doublé la ration. » Après avoir pris cette réfection céleste avec actions de grâces, ils passèrent la nuit entière en prière. Le jour venu, Paul confia à Antoine qu’il connaissait depuis longtemps son séjour dans le désert, et que le Seigneur l’avait envoyé maintenant vers lui pour rendre à la terre son pauvre corps de terre, car l’heure de la fin de ses combats approchait.

Antoine, fondant en larmes, le supplia de ne pas l’abandonner ainsi et de prier le Seigneur, pour qu’il le prenne avec lui. Saint Paul lui demanda alors d’aller chercher dans son monastère le manteau que saint Athanase d’Alexandrie lui avait donné, afin de l’ensevelir. Le vieillard de quatre-vingt-dix ans retrouva les forces de sa jeunesse pour faire avec diligence, en un jour, ce voyage, brûlant du désir de revoir Paul et craignant qu’il ne rendît l’âme pendant son absence. Le lendemain matin, il était encore en chemin, lorsqu’il vit l’âme de saint Paul s’élever dans le ciel au milieu des chœurs des anges, des prophètes et des apôtres. Il s’écria : « Paul, pourquoi m’abandonnes-tu ? T’ayant connu si tard, faut-il que tu me quittes si tôt ? » Il courut jusqu’à la caverne, où il trouva saint Paul immobile, comme en prière. Il l’enveloppa dans le manteau du grand confesseur de l’Orthodoxie, chanta pour lui les hymnes des funérailles et, aidé providentiellement par deux lions qui vinrent creuser une fosse avec leurs griffes, il déposa avec dévotion le corps du premier ermite dans la terre, en attente de la résurrection. Afin de ne pas être privé de la grâce qui avait rempli le saint pendant son existence terrestre, Antoine emporta avec lui la tunique que Paul avait confectionnée de ses mains avec les feuilles du palmier, et il la revêtait aux grandes solennités de Pâques et de la Pentecôte.

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire de saint Paul de Thèbes, ton 4

Dieu de nos Pères, * dont la clémence agit toujours envers nous, * n’éloigne pas de nous ta miséricorde, * mais par leurs supplications * gouverne notre vie dans la paix.

Tropaire de saint Jean le Calybite, ton 4

Ardemment dès l’enfance ayant aimé le Seigneur, * tu quittas le monde et ses plaisirs et dans l’ascèse te distinguas; * tu fixas ta cabane devant le seuil de tes parents * et les pièges des démons, tu les brisas, bienheureux Jean; * c’est pourquoi le Christ t’a justement glorifié.

Kondakion de saint Paul de Thèbes, ton 4

Fidèles, célébrons le divin Paul, * ce flambeau éclairant le monde par la hauteur de ses vertus, * et chantons au Christ: Tu es l’allégresse des Moines saints.

Kondakion, de saint Jean le Calybite, ton 2

Chérissant la pauvreté pour imiter le Christ, * tu laissas les richesses de tes parents * et, prenant dans tes mains son Évangile divin, * à sa suite, saint Jean, tu marchas, * sans cesse auprès de lui intercédant pour nous tous.

ÉPITRE DU JOUR

Hébr. IV, 1-13

Craignons donc, tandis que la promesse d’entrer dans son repos subsiste encore, qu’aucun de vous ne paraisse être venu trop tard. Car cette bonne nouvelle nous a été annoncée aussi bien qu’à eux; mais la parole qui leur fut annoncée ne leur servit de rien, parce qu’elle ne trouva pas de la foi chez ceux qui l’entendirent. Pour nous qui avons cru, nous entrons dans le repos, selon qu’il dit: Je jurai dans ma colère: Ils n’entreront pas dans mon repos! Il dit cela, quoique ses œuvres eussent été achevées depuis la création du monde. Car il a parlé quelque part ainsi du septième jour: Et Dieu se reposa de toutes ses œuvres le septième jour. Et ici encore: Ils n’entreront pas dans mon repos! Or, puisqu’il est encore réservé à quelques-uns d’y entrer, et que ceux à qui d’abord la promesse a été faite n’y sont pas entrés à cause de leur désobéissance, Dieu fixe de nouveau un jour-aujourd’hui-en disant dans David si longtemps après, comme il est dit plus haut: Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, N’endurcissez pas vos cœurs. Car, si Josué leur eût donné le repos, il ne parlerait pas après cela d’un autre jour. Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu. Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses œuvres, comme Dieu s’est reposé des siennes. Efforçons-nous donc d’entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance. Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du cœur. Nulle créature n’est cachée devant lui, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte.

ÉVANGILE DU JOUR

Lc XXI, 12-19

Mais, avant tout cela, on mettra la main sur vous, et l’on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues, on vous jettera en prison, on vous mènera devant des rois et devant des gouverneurs, à cause de mon nom. Cela vous arrivera pour que vous serviez de témoignage. Mettez-vous donc dans l’esprit de ne pas préméditer votre défense; car je vous donnerai une bouche et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront résister ou contredire. Vous serez livrés même par vos parents, par vos frères, par vos proches et par vos amis, et ils feront mourir plusieurs d’entre vous. Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom. Mais il ne se perdra pas un cheveu de votre tête; par votre persévérance vous sauverez vos âmes.

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Emma Cazabonne

Emma Cazabonne

Emma Cazabonne was born and raised in France. She taught English before entering the Cistercian Order. She translated and published articles relevant to her interest in Cistercian spirituality, the Middle Ages, and Orthodoxy. She moved to the United States in 2001, converted to Orthodoxy in 2008, and married. Her husband is an Orthodox priest. She continued to publish articles, a Cistercian texts anthology, then finally launched her career in literary translation, while teaching French. If you are interested in having your book translated into French, she can be contacted here https://wordsandpeace.com/contact-me/

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

January 17 (old calendar) / Janu... 95584

January 17 (old calendar) / January 30 (new) Fast Venerable and Godbearing Father Anthony the Great (356). Ven. Anthony of Dymsk (Novgorod—ca. 1224...

January 30 95582

January 30  Fast Synaxis of the Ecumenical Teachers and Hierarchs: Basil the Great, Gregory the Theologian, and John Chrysostom. Hieromartyr Hippol...

17 janvier (ancien calendrier) /... Vivre avec l'Église 95580

17 janvier (ancien calendrier) / 30 janvier (nouveau) Jour de jeûne Saint Antoine le Grand, moine en Égypte (356) ; saint Genou, évêque de Cahors (...

30 janvier Vivre avec l'Église 95578

30 janvier Jour de jeûne Synaxe des saints Hiérarques Basile le Grand, Grégoire le Théologien et Jean Chrysostome ; saint Hippolyte de Rome, martyr...

The Russian Church denounces pre... 95586

On January 29, the French daily La Croix published an article signed Pierre Sautreuil on the current situation of the Russian Church in Ukraine. Pl...

« L’Église russe dénonce des pre... Revue de presse 95573

Le quotidien La Croix a publié et mis en ligne l’article suivant : « L’Église russe dénonce des pressions sur ses paroisses en Ukraine« . Int...

Soirée de prière pour l’un... Annonces 95564

La prochaine soirée de prière, de toutes les paroisses orthodoxes de la région parisienne, pour l’unité de l’Église orthodoxe aura lieu le me...

Communiqué of St. Sergius Instit... 95538

On January 28, 2019, at the end of its meeting, the St. Sergius Orthodox Theological Institute (Paris) Board of Directors issued the following comm...

OCA Holy Synod of Bishops issued... 95532

On Monday, January 28, 2019, His Beatitude, Metropolitan Tikhon and the members of the Holy Synod of Bishops of the Orthodox Church in America (OCA...

Jean-François Colosimo’s letter... 95525

Sunday, January 27, 2019, Feast of the translation of the relics of St. John Chrysostom. For more than a quarter of a century, since the fall of 19...

Lettre de démission et de consid... À la Une 95523

Dimanche 27 janvier 2019, en la fête de la translation des reliques de saint Jean Chrysostome. Cela fait maintenant plus d’un quart de siècle, depu...

« Monastères, les trésors cachés... Podcast vidéo 95519

Un documentaire (42:29) diffusé par la chaîne de télévision Arte, intitulé « Monastères, les trésors cachés de la Géorgie », est en ligne jusqu&rsq...