Fête de saint Philouménos au Puits de Jacob
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Le mercredi 29 mars a eu lieu la fête du saint nouveau martyr Philouménos au puits de Jacob, situé à Naplouse (territoires palestiniens). Ce nouveau saint, canonisé par l’Église de Jérusalem en 2009 , a été assassiné durant les vêpres qu’il célébrait dans la chapelle du puits de Jacob en 1979. Il était l’higoumène de ce modeste monastère qui abrite le puits de Jacob, lieu de la rencontre du Christ et de la Samaritaine.
Une grande église a été construite sur ce site il y a une vingtaine d’années par l’actuel higoumène, le père Justin. A l’occasion de cette fête, la divine liturgie a été présidée par le patriarche Théophile III, entouré de l’archevêque Aristarque et du métropolite Joachim, ainsi que de nombreux prêtres et diacres de la région ou en pèlerinage en Terre Sainte. Les deux chœurs ont chanté en grec, arabe, slavon et roumain. Des extraits des matines et de la liturgie peuvent être vus ici :

A l’occasion de cette fête, le patriarche Théophile a prononcé l’homélie suivante :

« Car ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné ; mais un esprit de force, d’amour et de maîtrise de soi. N’aie donc pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur… »(2 Ti.1: 7-8), voilà ce que saint Paul conseille son disciple Timothée.
Frères et sœurs bien-aimés en Christ, frères chrétiens et pèlerins.
La mémoire sacrée du nouveau hiéromartyr Philoumenos nous a rassemblés dans ce lieu sacré du puits du patriarche Jacob et dans la ville natale de Saint Photine, la Samaritaine, là où le saint a souffert la mort et le martyre, afin d’honorer et de glorifier dans la sainte Eucharistie notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ, qui a souffert la mort sur la croix pour nous et pour nos péchés.
C’est l’amour désintéressé pour notre Sauveur, le Christ, qui nous permet de voir cette grande assemblée de ceux qui ont été martyrisés pour la vérité de la foi en Christ. Et le sang de tous ces martyrs est ce qui a arrosé et arrose encore l’arbre de la vie, à savoir le corps mystique du Christ : l’Église.
Les saints martyrs, Stéphane le premier martyr, Jacques le frère du Seigneur, et Jacques le fils de Zébédée sont devenus les premières pierres sur lesquelles est fondée l’Église de Jérusalem, à travers le sang de leur saint martyre.
En d’autres termes, ils sont devenus co-martyrs du sang sacré du Christ sur la croix, qui est en effet la pierre angulaire de la fondation de l’Église (Éphésiens 2:20). Tous ceux qui ainsi sont devenus saints, le sont devenus en étant le Temple de l’Esprit de Dieu, avec tous les martyrs palestiniens et les amis du Christ parmi lesquels se trouve aujourd’hui le saint hiéromartyr Philoumenos.
L’Église de Jérusalem se glorifie de «la gloire du Christ» (Éphésiens 15:17), car selon saint Jean le Théologien, les martyrs du Seigneur sont ceux qui «ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang» de l’agneau. C’est pourquoi ils sont devant le trône de Dieu, et le servent jour et nuit dans son temple, et celui qui est assis sur le trône habitera au milieu d’eux »(Apocalypse 7: 14-15).
Encore une fois, l’Église de Jérusalem se glorifie de «la gloire du Christ» (Éphésiens 15:17), parce qu’elle est le «ventre» du martyre du sang rédempteur du Fils de Dieu notre Sauveur Jésus-Christ.
En d’autres termes, le Christ nous a délivrés de l’esclavage du péché, offrant son précieux sang comme sacrifice, étant totalement immaculé et pur comme le dit saint Pierre quand il écrit : « Sachant que ce n’est point par des choses périssables, argent ou or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre héritée de vos pères, mais par le sang précieux, comme d’un agneau sans défaut et sans tache, celui du Christ, prédestiné avant la fondation du monde et manifesté à la fin des temps à cause de vous « (1 Pierre 1: 18-20).
Les saints martyrs sont les soldats du Christ qui ont bu à la coupe et ont reçu le baptême de sa mort vivifiante, en tant que participants à ses souffrances et à sa gloire, selon saint Jean Paul qui dit : « Et ceux que Dieu a établis dans l’Église sont, premièrement des apôtres, deuxièmement des prophètes, troisièmement des hommes chargés de l’enseignement » (1 Cor.12: 28); et les martyrs du Seigneur sont des soldats du Christ choisis de toutes les catégories, et qui ont bu à sa coupe et ont été baptisés du baptême de sa mort vivifiante, participants à sa souffrance et à sa gloire.
Notre père le hiéromartyr Philoumenos était un de ces soldats. Il a participé à la mort vivifiante du Seigneur, lui qui a aimé le Christ dès sa tendre enfance et s’est fait le serviteur de sa vigne, à savoir l’Église et spécifiquement l’Église de Jérusalem, en se joignant à la Fraternité Hagiotaphite.
Pendant son ministère en tant qu’higoumène de ce sanctuaire sacré et en tant que berger de la communauté de la région de Naplouse et de Samarie, il a non seulement bu de l’eau spirituelle que la Samaritaine a bu, mais il a aussi suivi ses pas, prêchant et enseignant que le Christ est le Messie, le Fils de Dieu, la lumière, la vie et le rédempteur du monde.
La prédication de saint Philoumenos affirmant que le Christ est l’achèvement de la loi mosaïque et des prophètes et que « en lui habite toute la plénitude de la divinité corporellement » (Colossiens 2: 9) a été la cause de la colère et la rage de ses meurtriers. Ceux qui le haïssaient, lui, l’ami et prêtre du Christ, le saint hiéromartyr Philoumenos, pensaient qu’en l’égorgeant pendant la prière, ils rendaient hommage à Dieu, selon l’enseignement de saint Jean l’Évangéliste: « Je vous ai dit tout cela afin que vous ne succombiez pas à l’épreuve. On vous exclura des synagogues. Bien plus, l’heure vient où celui qui vous fera périr aura le sentiment de présenter un sacrifice à Dieu « (Jean 16: 1-2).
Les assassins des martyrs du Christ, et parmi ceux-ci notre saint Philoumenos, n’ont pas réalisé que les saints martyrs se tiennent près du trône de Dieu et l’adorent éternellement avec fierté, comme le dit Saint Méthode d’Olympe : « les martyrs chantent ; et il y a deux chœurs des martyrs, l’un du Nouveau Testament, et l’autre de l’Ancien Testament « .
Notre père Philoumenos, qui a été jugé digne de témoigner de la vérité de l’Evangile du Christ comme martyr, se réjouit avec tous les saints martyrs du ciel et prie sans cesse Dieu pour tous ceux qui honorent sa sainte mémoire.
Par conséquent, mes chers frères, disons avec l’hymnographe : « Aucune tribulation, menace ou faim, persécution, feu, épée ou bête sauvage ne pourrait séparer les saints martyrs de Dieu ! Ils étaient liés par son amour et vécurent comme des exilés dans ce monde ! Leur souffrance leur a valu un prix glorieux : ils ont hérité du Royaume céleste où ils prient sans cesse pour nos âmes « .
… et pour la paix dans notre région. Amen.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

January 17 (old calendar) / Janu... 95584

January 17 (old calendar) / January 30 (new) Fast Venerable and Godbearing Father Anthony the Great (356). Ven. Anthony of Dymsk (Novgorod—ca. 1224...

January 30 95582

January 30  Fast Synaxis of the Ecumenical Teachers and Hierarchs: Basil the Great, Gregory the Theologian, and John Chrysostom. Hieromartyr Hippol...

17 janvier (ancien calendrier) /... Vivre avec l'Église 95580

17 janvier (ancien calendrier) / 30 janvier (nouveau) Jour de jeûne Saint Antoine le Grand, moine en Égypte (356) ; saint Genou, évêque de Cahors (...

30 janvier Vivre avec l'Église 95578

30 janvier Jour de jeûne Synaxe des saints Hiérarques Basile le Grand, Grégoire le Théologien et Jean Chrysostome ; saint Hippolyte de Rome, martyr...

The Russian Church denounces pre... 95586

On January 29, the French daily La Croix published an article signed Pierre Sautreuil on the current situation of the Russian Church in Ukraine. Pl...

« L’Église russe dénonce des pre... Revue de presse 95573

Le quotidien La Croix a publié et mis en ligne l’article suivant : « L’Église russe dénonce des pressions sur ses paroisses en Ukraine« . Int...

Soirée de prière pour l’un... Annonces 95564

La prochaine soirée de prière, de toutes les paroisses orthodoxes de la région parisienne, pour l’unité de l’Église orthodoxe aura lieu le me...

Communiqué of St. Sergius Instit... 95538

On January 28, 2019, at the end of its meeting, the St. Sergius Orthodox Theological Institute (Paris) Board of Directors issued the following comm...

OCA Holy Synod of Bishops issued... 95532

On Monday, January 28, 2019, His Beatitude, Metropolitan Tikhon and the members of the Holy Synod of Bishops of the Orthodox Church in America (OCA...

Jean-François Colosimo’s letter... 95525

Sunday, January 27, 2019, Feast of the translation of the relics of St. John Chrysostom. For more than a quarter of a century, since the fall of 19...

Lettre de démission et de consid... À la Une 95523

Dimanche 27 janvier 2019, en la fête de la translation des reliques de saint Jean Chrysostome. Cela fait maintenant plus d’un quart de siècle, depu...

« Monastères, les trésors cachés... Podcast vidéo 95519

Un documentaire (42:29) diffusé par la chaîne de télévision Arte, intitulé « Monastères, les trésors cachés de la Géorgie », est en ligne jusqu&rsq...