La Conférence des évêques orthodoxes d’Allemagne lance un appel aux fidèles pour une fréquentation plus assidue au cours de catéchisme dans les écoles
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

La réunion d’automne de la Conférence des évêques orthodoxes d’Allemagne a eu lieu le 12 décembre dans les locaux de la paroisse grecque-orthodoxe Saint-Prophète-Élie de Francfort-sur-le Main. Présidée par le métropolite d’Allemagne du Patriarcat œcuménique, Mgr Augustin, la réunion a commencé par un office de requiem pour l’archevêque Théophane (Galinsky), métropolite de Berlin et d’Allemagne du Patriarcat de Moscou, récemment décédé. L’administrateur du diocèse serbe d’Allemagne, l’évêque d’Autriche et de Suisse André (Čilerdžić) a évoqué les développements dans son diocèse, notamment la transformation de la résidence épiscopale en un couvent féminin à Hildesheim-Himmelsthür. La Conférence a adressé l’appel suivant aux fidèles, pour une fréquentation plus assidue des enfants aux cours de catéchisme qui sont dispensés dans les écoles publiques.

« Lettre pastorale de la Conférence des évêques orthodoxes en Allemagne au peuple orthodoxe d’Allemagne au sujet du cours de religion.

Chers pères, frères et sœurs, en tant qu’évêques orthodoxes de ce pays, nous avons le devoir, dans le cadre de notre Conférence des évêques orthodoxes en Allemagne, de rendre visible l’unité de notre Église, d’intensifier la coopération des diocèses orthodoxes dans tous les domaines du service pastoral, de soutenir, défendre et promouvoir les intérêts de nos fidèles en République fédérale d’Allemagne. Le domaine de l’éducation et de l’instruction en font partie, donc aussi le cours scolaire de religion. Ce cours scolaire orthodoxe est une œuvre commune de l’Église et de l’État allemand : de la part de l’Église, la responsabilité est assumée par la Conférence des évêques orthodoxes d’Allemagne. Avant la fondation de notre Conférence des évêques en 2010, nous, évêques orthodoxes d’Allemagne, avions déjà abordé ensemble cet important devoir. En 2011, nous nous sommes adressés à vous pour la première fois par une lettre pastorale. Six années plus tard, la situation du cours de religion n’est malheureusement toujours pas satisfaisante. Bien que nous puissions enregistrer un certain succès en Bavière, dans le Bade-Wurtemberg et en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, l’enseignement n’atteint néanmoins que trop peu d’enfants. L’objectif du développement le plus large possible du cours de religion orthodoxe, que nous avions exprimé alors dans notre lettre pastorale comme un souhait, est de loin non encore atteint. Nous, vos pasteurs et vous, écolières, écoliers et parents, devons changer quelque chose à cette situation. C’est un fait que nous sommes de différentes origines. Nous-mêmes ou nos parents et grand-parents venons souvent de régions où le cours de religion était méprisé, voire interdit. En revanche, le cours de religion est hautement estimé dans ce pays, étant la seule matière ancrée dans la Loi fondamentale de la République fédérale d’Allemagne (art. 7,2 et 3), et spécifiquement mentionnée dans bien des constitutions des Länder. Ainsi, la religion est reconnue comme faisant partie de l’identité. Cela est également valable pour nous : pour la plupart d’entre nous, être orthodoxe est notre caractéristique spécifique et notre Église est un fragment de la patrie. En conséquence, le cours de religion orthodoxe apporte une contribution importante à la croissance commune des chrétiennes et chrétiens orthodoxes en République fédérale. C’est là que se rencontrent notre enfants et qu’ils se perçoivent comme frères et sœurs dans la foi. Le point fort n’est plus l’affirmation nationale, mais chrétienne, de notre identité : « Il n’y a ici ni Grec ni Juif… mais Christ est tout et en tous » (Col. 3,11). Le cours de religion orthodoxe agit en Allemagne non seulement comme un facteur de mémoire et de conservation, mais aussi comme un élément d’intégration et d’enrichissement. Il nous lie avec notre tradition et notre passé, et bâtit pour nous tous une base solide d’avenir commun pacifique. Cette chance mérite d’être saisie ! Nombreuses sont nos communautés où a lieu un cours de catéchisme. Nous en sommes reconnaissants. Mais celui-ci ne saurait et ne pourrait remplacer le cours scolaire. Ce faisant, les difficultés pratiques attachées à la réalisation du cours scolaire nous sont connues. Un cours qui, éventuellement peut perturber le cycle de l’année scolaire ou les classes est un défi majeur pour les écolières et les écoliers, comme pour les écoles et les enseignants de religion. L’enseignement collectif l’après-midi ou l’éducation religieuse parascolaire souffrent fortement de la concurrence d’autres activités ou du temps libre. Cela pousse aussi jusqu’à ses limites l’engagement des parents bien disposés. C’est pourquoi nous sommes extrêmement reconnaissants envers tous ceux qui acceptent ce défi au quotidien et maîtrisent ces difficultés. Nous prenons note qu’en raison de ces différentes difficultés, dans de nombreux endroits, [des élèves orthodoxes] participent au cours de religion d’une autre confession, tant qu’un cours de religion orthodoxe n’est pas mis en place dans une école ou une ville. Cependant, dans ce cas, les dispositions afférentes au règlement scolaire pour la participation au cours de religion d’une autre confession doivent être observées. En outre, nous considérons une coopération avec de possibles partenaires orthodoxes comme souhaitable, particulièrement lorsqu’un nombre suffisant d’écolières ou d’écoliers orthodoxes participent au cours de religion d’une autre confession. Mais cela reste toujours valable : nous, orthodoxes, attachons une grande valeur à notre propre tradition. Afin que cette tradition reste vivante, elle doit être vécue et mise en place ici et maintenant. Ainsi, nous pouvons confesser et proclamer que notre Seigneur Jésus-Christ est le « même hier, aujourd’hui et éternellement» (Hébr. XIII,8). Le cours de religion orthodoxe contribue à cela. Ce serait une tragédie si la grande opportunité d’un cours de religion orthodoxe qui nous est offerte ici, se voyait abolie à l’avenir, car aucune nécessité ne se manifesterait de notre côté. Notre appel paternel à vous tous est : Confessez votre foi orthodoxe et prononcez-vous en faveur du cours de religion orthodoxe ! Soutenez vos prêtres et communautés ecclésiales lors de la mise en place de cet important projet de notre Église en Allemagne ! Aidez dans leur activité tous ceux qui participent à l’enseignement de la religion dans les différentes écoles ! Encouragez vos enfants à participer au cours de religion orthodoxe ! »

Francfort-sur-le-Main, le 12 décembre 2017

† Métropolite Augustin d’Allemagne, exarque d’Europe centrale, président, et les autres membres de la Conférence des évêques orthodoxes en Allemagne.

Source

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

January 17 (old calendar) / Janu... 95584

January 17 (old calendar) / January 30 (new) Fast Venerable and Godbearing Father Anthony the Great (356). Ven. Anthony of Dymsk (Novgorod—ca. 1224...

January 30 95582

January 30  Fast Synaxis of the Ecumenical Teachers and Hierarchs: Basil the Great, Gregory the Theologian, and John Chrysostom. Hieromartyr Hippol...

17 janvier (ancien calendrier) /... Vivre avec l'Église 95580

17 janvier (ancien calendrier) / 30 janvier (nouveau) Jour de jeûne Saint Antoine le Grand, moine en Égypte (356) ; saint Genou, évêque de Cahors (...

30 janvier Vivre avec l'Église 95578

30 janvier Jour de jeûne Synaxe des saints Hiérarques Basile le Grand, Grégoire le Théologien et Jean Chrysostome ; saint Hippolyte de Rome, martyr...

The Russian Church denounces pre... 95586

On January 29, the French daily La Croix published an article signed Pierre Sautreuil on the current situation of the Russian Church in Ukraine. Pl...

« L’Église russe dénonce des pre... Revue de presse 95573

Le quotidien La Croix a publié et mis en ligne l’article suivant : « L’Église russe dénonce des pressions sur ses paroisses en Ukraine« . Int...

Soirée de prière pour l’un... Annonces 95564

La prochaine soirée de prière, de toutes les paroisses orthodoxes de la région parisienne, pour l’unité de l’Église orthodoxe aura lieu le me...

Communiqué of St. Sergius Instit... 95538

On January 28, 2019, at the end of its meeting, the St. Sergius Orthodox Theological Institute (Paris) Board of Directors issued the following comm...

OCA Holy Synod of Bishops issued... 95532

On Monday, January 28, 2019, His Beatitude, Metropolitan Tikhon and the members of the Holy Synod of Bishops of the Orthodox Church in America (OCA...

Jean-François Colosimo’s letter... 95525

Sunday, January 27, 2019, Feast of the translation of the relics of St. John Chrysostom. For more than a quarter of a century, since the fall of 19...

Lettre de démission et de consid... À la Une 95523

Dimanche 27 janvier 2019, en la fête de la translation des reliques de saint Jean Chrysostome. Cela fait maintenant plus d’un quart de siècle, depu...

« Monastères, les trésors cachés... Podcast vidéo 95519

Un documentaire (42:29) diffusé par la chaîne de télévision Arte, intitulé « Monastères, les trésors cachés de la Géorgie », est en ligne jusqu&rsq...