7 février (ancien calendrier)/20 février (nouveau)
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

7 février (ancien calendrier)/20 février (nouveau)

Grand Carême. Saint Parthénios, évêque de Lampsaque (IVème s.) ; saint Luc d’Hellade, ascète (953) ; les 1003 Martyrs de Nicomédie (303) ; saint Trésain, prêtre à Mareuil-sur-Mame (550) ; saint Georges de Crète, néo-martyr (1866) ; saints néomartyrs de Russie : Alexandre (Talyzine), prêtre (1938) ; Alexis (Troïtzky), prêtre (1942).

SAINT PARTHÉNIOS, ÉVÊQUE DE LAMPSAQUE

Saint Parthénios
Saint Parthénios, évêque de Lampsaque (IVème s.)

Saint Parthénios vécut sous le règne de saint Constantin le Grand. Il était fils d’un diacre de Mélitopolis (Hellespont), nommé Christodule. Bien qu’il fût dépourvu d’éducation, il suivait avec attention les lectures de l’Écriture sainte faites dans l’église et s’efforçait depuis sa jeunesse de les mettre en pratique. C’est ainsi qu’exerçant la profession de pêcheur, il vendait ses poissons pour en distribuer le produit aux pauvres, sans rien garder pour lui. Sa charité le rendit célèbre dans la région et l’évêque de Mélitopolis, Philète, l’ordonna prêtre contre son gré, en lui donnant comme mission de parcourir le diocèse pour y visiter les chrétiens. La grâce de Dieu fructifia alors abondamment en lui par quantité de miracles et de guérisons. Rencontrant un jour sur sa route un homme qui avait eu l’œil arraché par un coup de corne d’un taureau, il le remit en place et le guérit. Une autre fois, il guérit d’un seul signe de croix une femme atteinte d’un cancer incurable. Une autre fois encore, un chien enragé se précipita sur lui, et d’un simple souffle, le saint l’abattit roide mort.

Devant tant de preuves de la faveur divine, le métropolite de Cyzique, Ascale, le consacra évêque de la ville de Lampsaque qui était encore plongée dans l’idolâtrie. Par ses jeûnes, ses prières, ses paroles inspirées et l’exemple de sa conduite évangélique le saint réussit à convertir la cité. Après une visite à la cour de saint Constantin, il obtint l’autorisation de détruire les temples païens et reçut l’argent nécessaire à la construction d’une église. L’édifice une fois terminé, comme on avait entrepris de transporter une grande pierre devant servir à couvrir l’autel, à l’instigation du démon jaloux, les bœufs qui tiraient le char s’emportèrent soudain et le conducteur périt écrasé sous les roues. Le saint adressa aussitôt une fervente prière au Seigneur et la victime reprit vie.

Saint Parthénios était le père aimant et la providence de sa cité. Il guérissait sans faillir toutes les maladies, si bien qu’à leur grand dam les médecins étaient réduits au chômage. De même que les ténèbres sont dissipées par la lumière, à sa seule approche, les démons prenaient la fuite. Un jour, comme il expulsait avec autorité le démon d’un pauvre homme, le mauvais esprit le supplia, en disant : « Donne-moi un lieu où je pourrai demeurer dans l’attente du redoutable Jugement ou laisse-moi au moins entrer dans les porcs (cf. Mt 8, 31). » — « Pas du tout, répondit le saint, mais c’est un autre homme que je t’offre si tu sors de ce malheureux ». — « Quel est cet homme ? » — « C’est moi ! Viens et habite en moi ! » À ces mots, l’esprit malin s’enfuit, comme brûlé par le feu, en criant : « Comment pourrais-je entrer dans la maison de Dieu ? Ô, grande est la puissance des chrétiens ! »

Saint Parthénios se rendit un jour à Héraclée, la métropole de Thrace, où il trouva l’évêque gravement malade. Dieu lui révéla que l’avarice était la véritable cause de ce mal. « Lève-toi, dit-il au patient, car ce n’est pas d’une maladie corporelle dont tu souffres, mais c’est une maladie de l’âme qui t’afflige. Restitue aux pauvres les biens que tu as détournés et tu recouvreras la santé. » L’évêque, réalisant sa faute, offrit tous ses biens à Parthénios pour qu’il en fît la distribution aux indigents. « Non, reprit l’homme de Dieu, mais c’est à toi, puisque Dieu t’en donne la force, de rendre aux pauvres ce qui leur revient. » Le métropolite se fit alors transporter dans l’église dédiée à sainte Glycérie [13 mai], patronne de la cité, et il y distribua tous ses biens aux nécessiteux qu’on avait rassemblés. Trois jours plus tard, il recouvrait la santé.
Pendant son séjour à Héraclée, saint Parthénios guérit d’autres malades, il bénit champs et cultures en prédisant exactement combien ils devaient produire et, au moment de saluer le métropolite, il lui prédit sa mort prochaine et désigna celui qui devait être son successeur. Puis il retourna dans sa cité de Lampsaque, où il remit peu de temps après son âme à Dieu, laissant en héritage à son peuple le parfum de ses miracles et l’exemple de sa sainte conduite. Dès qu’ils apprirent la nouvelle, tous les évêques de la région vinrent en hâte à ses funérailles pour lui rendre honneur et élever vers Dieu de ferventes actions de grâces.(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire de saint Parthénios, ton 4

Dieu de nos Pères, * dont la clémence agit toujours envers nous, * n’éloigne pas de nous ta miséricorde, * mais par leurs supplications * gouverne notre vie dans la paix.

Kondakion de saint Parthénios, ton 3

La divine grâce des miracles, tu l’as reçue, * saint pontife Parthénios, thaumaturge porteur-de-Dieu, * pour guérir toute souffrance des fidèles, Père saint, * et mettre en fuite les esprits du mal; * c’est pourquoi nous te chantons * comme suprême initié de la grâce de Dieu.

Lectures de l’Ancien Testament

Isaïe I, 19 – II, 3

On aura honte à cause des térébinthes auxquels vous prenez plaisir, Et vous rougirez à cause des jardins dont vous faites vos délices; Car vous serez comme un térébinthe au feuillage flétri, Comme un jardin qui n’a pas d’eau. L’homme fort sera comme de l’étoupe, Et son oeuvre comme une étincelle; Ils brûleront l’un et l’autre ensemble, Et il n’y aura personne pour éteindre. Prophétie d’Isaïe, fils d’Amots, sur Juda et Jérusalem. Il arrivera, dans la suite des temps, Que la montagne de la maison du Seigneur sera fondée sur le sommet des montagnes, Qu’elle s’élèvera par-dessus les collines, Et que toutes les nations y afflueront. Des peuples s’y rendront en foule, et diront: Venez, et montons à la montagne du Seigneur, A la maison du Dieu de Jacob, Afin qu’il nous enseigne ses voies, Et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, Et de Jérusalem la parole du Seigneur.

 

Genèse I, 14-23

Dieu dit ensuite : Que des luminaires soient dans le firmament du ciel, pour luire sur la terre et séparer les jours et les nuits ; qu’ils soient les signes des temps et des jours et des années ; Qu’ils brillent au firmament du ciel, pour éclairer la surface de la terre. Et il en fut ainsi : Dieu créa les deux grands luminaires : le plus grand luminaire pour présider aux jours, le luminaire le plus petit pour présider aux nuits. Il créa les étoiles, qu’Il plaça dans le firmament du ciel pour éclairer la surface de la terre, présider aux jours et aux nuits, et séparer la lumière des ténèbres. Et Dieu vit que cela était bien. Et il y eut un soir, et il y eut un matin, et ce fut un quatrième jour. Et Dieu dit : Que les eaux produisent des reptiles, âmes vivantes, et des oiseaux volant sur la terre, sous le firmament du ciel. Et il en fut ainsi : Dieu créa les grands poissons, et tout reptile (âme vivante) que les eaux produisirent par espèces. Il créa tous les oiseaux ailés par espèces. Et Dieu vit que cela était bien. Puis Dieu les bénit, disant : Croissez et multipliez, remplissez les eaux des mers ; et que les oiseaux multiplient sur la terre. Et il y eut un soir, et il y eut un matin, et ce fut un cinquième jour.

 

Proverbes I, 20-33

La Sagesse chante dans les rues ;
elle parle librement au milieu des places.
Et du haut des remparts elle crie comme un héraut,
et elle siège devant les portes des riches ;
et aux portes de la cité, pleine d’assurance, elle dit :
tant que les innocents s’attacheront à la justice, ils ne seront point humiliés ; quant aux insensés, pleins de désirs honteux, devenus impies,
ils haïssent la science, et sont exposés aux opprobres.
Voilà que je vais proférer pour vous les paroles de mon esprit ;
je vais vous enseigner mes discours.
J’ai appelé, et vous n’avez point obéi ;
j’ai parlé longuement, et vous n’étiez pas attentifs ;
mais vous avez mis à néant mes conseils,
et vous avez été rebelles à mes réprimandes.
Aussi moi je rirai au jour de votre perte,
et je me réjouirai quand viendra votre ruine, et quand soudain le trouble fondra sur vous,
et que votre catastrophe sera là comme une tempête,
et quand viendra sur vous la tribulation et l’oppression, et enfin la mort. Car alors vous m’invoquerez ; mais moi je ne vous écouterai point ;
les méchants me chercheront, et ils ne me trouveront pas.
Car ils haïssent la Sagesse ;
et ils n’ont point choisi de préférence la parole du Seigneur.
Et ils n’ont point voulu être attentifs à mes conseils ;
et ils se sont raillés de mes reproches.
Aussi mangeront-ils les fruits de leurs voies ;
et ils se rassasieront de leur propre impiété.
Car ils seront mis à mort, pour avoir fait tort aux petits ;
et l’examen de leur cause perdra les impies.
Tandis que celui qui m’écoute s’abritera sous l’espérance,
et se reposera sans avoir à craindre aucun mal.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

January 17 (old calendar) / Janu... 95584

January 17 (old calendar) / January 30 (new) Fast Venerable and Godbearing Father Anthony the Great (356). Ven. Anthony of Dymsk (Novgorod—ca. 1224...

January 30 95582

January 30  Fast Synaxis of the Ecumenical Teachers and Hierarchs: Basil the Great, Gregory the Theologian, and John Chrysostom. Hieromartyr Hippol...

17 janvier (ancien calendrier) /... Vivre avec l'Église 95580

17 janvier (ancien calendrier) / 30 janvier (nouveau) Jour de jeûne Saint Antoine le Grand, moine en Égypte (356) ; saint Genou, évêque de Cahors (...

30 janvier Vivre avec l'Église 95578

30 janvier Jour de jeûne Synaxe des saints Hiérarques Basile le Grand, Grégoire le Théologien et Jean Chrysostome ; saint Hippolyte de Rome, martyr...

The Russian Church denounces pre... 95586

On January 29, the French daily La Croix published an article signed Pierre Sautreuil on the current situation of the Russian Church in Ukraine. Pl...

« L’Église russe dénonce des pre... Revue de presse 95573

Le quotidien La Croix a publié et mis en ligne l’article suivant : « L’Église russe dénonce des pressions sur ses paroisses en Ukraine« . Int...

Soirée de prière pour l’un... Annonces 95564

La prochaine soirée de prière, de toutes les paroisses orthodoxes de la région parisienne, pour l’unité de l’Église orthodoxe aura lieu le me...

Communiqué of St. Sergius Instit... 95538

On January 28, 2019, at the end of its meeting, the St. Sergius Orthodox Theological Institute (Paris) Board of Directors issued the following comm...

OCA Holy Synod of Bishops issued... 95532

On Monday, January 28, 2019, His Beatitude, Metropolitan Tikhon and the members of the Holy Synod of Bishops of the Orthodox Church in America (OCA...

Jean-François Colosimo’s letter... 95525

Sunday, January 27, 2019, Feast of the translation of the relics of St. John Chrysostom. For more than a quarter of a century, since the fall of 19...

Lettre de démission et de consid... À la Une 95523

Dimanche 27 janvier 2019, en la fête de la translation des reliques de saint Jean Chrysostome. Cela fait maintenant plus d’un quart de siècle, depu...

« Monastères, les trésors cachés... Podcast vidéo 95519

Un documentaire (42:29) diffusé par la chaîne de télévision Arte, intitulé « Monastères, les trésors cachés de la Géorgie », est en ligne jusqu&rsq...